Les étapes d'une sculpture en argile

  • Chaque nouvelle sculpture représente une aventure, car la terre subit plusieurs transformations. La réalisation d’une sculpture en argile demande de nombreuses étapes. Elle passe de l’état humide et malléable à une pièce sèche et friable pour ensuite devenir solide et dure, comme une pierre, mais seulement après cuisson. Le plus grand défi réside dans l’opération d’évidage de la sculpture. Cette délicate opération consiste à couper la pièce pour retirer la terre à l’intérieur et ensuite la reconstruire pour permettre une cuisson homogène et réussie.Pour la finition j’utilise des patines directement sur la sculpture pour lui donner sa personnalité propre.

Étape 1

Assembler les pains de 25 livres de terre noire avec de la chamotte.

Étape 2

L’idée se précise et la forme apparaît.

Étape 3

Couper en plusieurs morceaux pour préparer l’opération  d'évidage.

Étape 4

Évider avec beaucoup d’attention, un morceau à la fois, de cette terre encore humide.

Étape 5

Souder les quatre morceaux et retrouver la forme initiale.

Étape 6

Laisser la sculpture sécher pendant des jours voire des semaines selon le volume et la saison.

Étape 7

Poncer toute la surface pour faire ressortir les petits grains de chamotte contenus dans la terre. L’argile ici sans eau est rose et très fragile.

Étape 8

Cuire à plus de 2050 degrés Fahrenheit durant plusieurs heures.

Étape 9

La finition avec de la patine demande à isoler les espaces pour colorer la pièce.

Étape 10

Voici le produit final.

Je n’avais pas de studio de photos portatif à cette époque.